Cela fait un bout de temps que l'idée de coudre davantage pour moi me titille... il devient de plus en plus difficile de contenter mes ados et je ne manque pas de m'extasier régulièrement devant les sublimes cousettes de Bee Made ou By Sandra dont le talent (et la silhouette de rêve) n'est plus à prouver. Seulement voilà, je n'ai hélas ni leur talent, ni leur silhouette! Mais zut après tout... l'avantage avec la couture maison est en théorie la possibilité d'adapter à sa propre morphologie. En théorie hein! C'est bien toute la difficulté et là-dessus j'ai une belle marge de progression... 

Voilà t'y pas que justement notre Yaya nationale et sa comparse Laeti bout d'fil nous proposent un nouveau défi mensuel: le 25 je couds pour oim! m'offrant ainsi le coup de pied où je pense nécessaire pour un passage à l'acte. Je vais donc tenter de me greffer à ce défi pour faire quelques essais et enrichir ma très maigre collection personnelle de cousettes home made.

Pour commencer je me suis attaquée à une jupe! J'avais en réserve une superbe viscose bleue, achetée au poids chez Toto pour un prix défiant toute concurrence: gros craquage à l'époque pour cet imprimé géométrique dans ma couleur préférée. J'avais envie d'en faire une jupe Chardon de Deer and Doe, modèle déjà testé pour chacune de mes filles, qui présente l'avantage de bien marquer la taille, ce qui est plutôt flatteur pour une silhouette comme la mienne (vous noterez que je n'ai pas employé de qualificatif au sujet de ladite silhouette!!). Plutôt qu'une Chardon classique qui me faisait un peu peur (quelle taille choisir? je n'avais aucune envie de défaire la série de plis creux si la taille ne convenait pas) j'ai opté pour la jupe Chardon confort d'après le pattern hacking de By Sandra: une base de Chardon, mais une rangée de boutons pressions sur le devant à la place de la FE dans le dos et un élastique inséré dans la ceinture à l'arrière. Conclusion: pas de prise de risque, la jupe devait être portable!

Suivant la méthode déjà utilisée ici j'ai "encartonné" ma viscose pour en faciliter la couture et suivi le tuto de Sandra, fort bien expliqué. Jusque là tout allait bien. Sauf que ma jupette était bien partie pour être légèrement transparente et ça non, ce n'était pas possible! J'ai donc dû acheter du voile de coton pour doubler ma jupe. Autre investissement: la pince à pressions Kam et les pressions bleu jean assorties.

Le résultat? pas mal, je vous laisse juge:

jupe-chardon-modiifiee jupe-chardon-viscose

pattern-hacking-jupe-chardon jupe-chardon-pattern-hacking

jupe-chardon-viscose-geometrique jupe-chardon-deer-and-doe

jupe-cardon-confortable jupe-chardon-confort

 OUI MAIS!!! car il y a un mais, et pas des moindres... cette foutue viscose se froisse comme pour rire. Et ça bien sûr, je ne m'en suis rendue compte qu'une fois la jupe entièrement cousue et "désamidonnée": limite elle se froisse rien qu'en la regardant. Horreur, malheur! Inutile de dire que pour les photos ci-dessus la jupe descendait tout juste de la table à repasser.

Me voilà donc l'heureuse propriétaire d'une jupe qui n'est mettable qu'à la condition expresse de rester debout toute la journée... (à réserver donc pour les jours où j'ai besoin de porter un colis à la poste, ce qui est un peu limité): vous m'avouerez que ça lui donne une note de portabilité des plus déplorables. Et le pire c'est qu'il me reste un bon métrage de ce tissu maudit. Des conseils pour bien choisir sa viscose les filles? y a-t-il viscose et Viscose?? Je suis preneuse de vos conseils!

Je remercie au passage Yaya et Laeti pour ce défi, allez les filles, sans rancune! Je retenterai ma chance le moins prochain...