On m'avait prévenue, crocheter un amigurumi c'était s'exposer à un sérieux risque d'addiction!

Je me suis donc exécutée avec plaisir lorsque Nicolas, jaloux du lapin que j'avais crocheté pour la petite Ambre (voir ici), m'en a reclamé un exemplaire. Il s'agit donc une nouvelle fois de "Marin le lapin", un modèle de Marie Dardennes du blog Couture Iodée(IØD). Ce lapin-ci, baptisé "Marguerite" par son petit propriétaire (allez savoir pourquoi) est franco-italien: commencé en France, terminé en Italie il a occupé mes mains pendant les vacances.

Ça se confirme l'étape que j'aime le moins est celle de l'assemblage, mais finalement je ne m'en sors pas si mal!

IMG_4009

IMG_2460 IMG_2462IMG_2463 IMG_2447

Trop mimi cette petite bouille, non?

J'ai utilisé un fil Natura DMC blanc, et pour les oreilles j'ai sacrifié une ancienne chemise de Nicolas en liberty Adelajda bleu, devenue trop petite. Plutôt que de la vendre deux francs six sous en braderie j'ai préféré la conserver pour en récupérer le précieux tissu!

Pour le rembourrage j'ai exploité l'idée géniale d'Alice Balice et acheté un coussin premier prix chez IKEA (le modèle KRAKRIS), c'est hyper économique! La difficulté ça reste toujours de se procurer des yeux de sécurité. J'ai suivi le conseil de Chris (qui m'avait dépanée pour mon premier amigurumi) et passé commande sur Etsy. Ma commande est bien arrivée mais alors il ne fallait pas être pressée, il m'a fallu patienter un bon mois pour une livraison depuis Hong Kong...

Oui mais voilà, j'ai appris depuis une super nouvelle: Mel, du blog la lune à coudre dont j'ai fait la connaissance l'année dernière à l'occasion du SAL de Noël vient de créer une mercerie en ligne et elle vend, entre autres articles bien sûr, des yeux de toutes tailles... A bon entendeur! Mel propose également de chouettes créations maison, principalement pour les tout-petits. Longue vie à ta boutique, Mel! Allez donc y faire un tour, un clic sur l'image et vous y êtes!

Image1

Je n'ai pas dit mon dernier mot avec ces petites bêtes au crochet... mais promis, la prochaine ne sera pas un lapin!

Enregistrer